China censura Banco Mundial

censor.jpg
O Império do Meio lida mesmo muito mal com a transparência de informação e a cultura liberal – via CLARO:
BRONCA: BANCO MUNDIAL ACEITA CENSURA CHINESA

e alterou relatório para esconder custos físicos e humanos do “desenvolvimento” chinês. “Dissemos ao BM que não podia publicar este tipo de informação… É demasiado sensível.” Como revela a última edição da18H.COM:

“La Chine oblige la Banque mondiale a censurer un rapport sur la pollution”

La Chine a obligé la Banque mondiale a censurer une partie d’un rapport sur les dommages causés à la population chinoise par la pollution, révèle le Financial Times. Selon ce rapport, 750.000 personnes décèdent prématurément chaque année, principalement des suites de la dégradation de la qualité de l’air dans les grandes villes. Or Pékin a réussi à obtenir qu’un tiers du rapport, intitulé « le coût de la pollution en Chine : estimations économiques des préjudices physiques » soit retiré, par crainte que son contenu ne provoque de l’agitation sociale. L’agence nationale chinoise de protection de l’environnement (SEPA) et le ministre de la santé ont eux-mêmes demandé à la Banque mondiale de couper cette partie. « On a dit à la banque mondiale qu’elle ne pouvait pas publier ce genre d’information. C’était trop sensible et pouvait provoquer des émeutes », rapporte une personne ayant participé à l’étude. Selon le quotidien britannique, une carte détaillée montrant quelles sont les régions les plus touchées par la surmortalité due à la pollution a aussi été censurée. Dans un communiqué, la Banque mondiale a confirmé que certaines estimations ont « été retirées ». En raison « d’incertitudes sur les méthodes de calcul » argue-t-elle.

L’Expansion.com avec AFP ”

A Foreign Policy também confirma a notícia e inclusive traz à atenção que os Jogos Olímpicos de Pequim provavelmente não baterão nenhum recorde devido ao alto nível de poluição da cidade.

Advertisements